photo agrandie MLB.png

Marie-Laure Buisson

Née à Paris en 1967 dans une famille de juristes, Marie-Laure Buisson a commencé sa carrière professionnelle comme avocat d’affaires.

Devenue « Déléguée Générale Adjointe » de la Fondation Véolia en janvier 2004, elle voyage pendant 7 ans à travers tous les continents, dans des milieux parfois hostiles, afin de financer des projets d’intérêt général : des hôpitaux en Afrique, des programmes de substitution de culture de coca en Colombie, ou de nutrition d’enfants vivant sur des décharges d’ordures en Asie.

Ayant depuis toujours un intérêt soutenu pour les enjeux de Défense, elle est sélectionnée pour suivre le cursus de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, où elle y découvre le monde militaire.


Faite Colonelle de la Réserve Citoyenne de l’Armée de l’Air, elle est par la suite choisie pour siéger en tant que « personnalité qualifiée » au sein de la Fondation « Armée de l’Air » présidée par le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air.

Investie par choix, dès 2011, dans le monde de la Légion étrangère, elle est faite « Légionnaire de 1ère Classe à titre honoraire » en 2015, pour services éminents rendus à l’Institution.

Elle a eu l’immense honneur d’être faite « marraine » du 4ème Régiment étranger en avril 2019. Ce titre n’avait jusque là été accordé qu’une seule fois dans l’histoire de la Légion, en 1943, à Leïla Hagondokoff, Comtesse du Luart, marraine du 1er Régiment Etranger de Cavalerie.

Depuis 2018, elle se consacre également à sa Fondation (« Fondation Marie-Laure BUISSON » - Fondation de France) en faveur des blessés de guerre et des peuples opprimés.